La fête à DD

 

 

Je vous avais parlé du festival des modes de vies durables (la fête à DD) situé au parc d’Olhain prés de Béthune, le 31 mars.  Et bien, j’y suis allé, avec mon appareil photo, et ma curiosité…

 

 

P1110777-01 P1110779-01

  (clic sur les photos pour agrandir)

 

Etant donné mon intérêt grandissant pour un changement en profondeur de notre société, plus respectueuse de l’environnement et des individus, et à la vue du marasme économique, politique, écologique et social actuel et à venir. Il me semble important, pour moi, de devoir porter, aux yeux et aux oreilles de tous et chacun, les solutions et les alternatives qui existent et que je découvre chaque jour par le biais de multiples réseaux sur internet, de documentaires, de journaux alternatifs, d’associations diverses (qui milite pour un peu de « bon sens » ), ou à travers des festivals comme celui ci, la fête à DD, qui rassemble des acteurs locaux dans des domaines aussi varié que l’alimentation, l’habitat, le transport, la santé, l’éducation etc…

 

 

P1110783-01 P1110784-01

 

Me voilà donc en route pour ce festival si précieux dans les environs, (il faut bien avouer que dans le coin, la nécessité d’un changement de paradigme n’est pas encore légion dans toutes les mentalités !! … on ne sait pas ce qu’on perd comme temps ! Enfin ça n’engage que mon propre avis) car ce genre d’événement, malgré une foule peu nombreuse, est une petite, voir une grosse bouffée d’oxygéne !!! …pour de multiples raisons,

D’abord, pour moi, l’avantage de me soulager dans l’idée que mon utopie, n’est pas que le fruit de mon imagination, mais que beaucoup la partage, qu’elle est de plus en plus nécessaire et qu’elle devient petit à petit une réalité.

 

P1110786-01

 

 

Cette utopie, c’est d’abord celle du bon sens, et quel meilleur sens que celui que nous trace la Nature ? ( …si on prend le temps de l’écouter un peu.) Respect de l’environnement, éthique, solidarité, convivialité, coopération, échange, partage, innovation ou créativité sont des mots qui définiraient bien l’ambiance qui régnait dans cette salle des sports, là, perdu en pleine nature, au milieu du parc d’Olhain, ce jour là. (très beau parc d’ailleurs ! )

 

 

P1110780-01P1110792-01

P1110794-01

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon premier réflexe, comme d’habitude est de faire un petit tour de repérage…

d’abord surpris par la variété d’initiatives ou de métiers, je ne savais plus où regarder, y a tout qui m'rendais curieux, j’ai donc refais le tour, un stand à la fois, pour m’inspirer, apprendre ou échanger avec les responsables,  c’est ainsi que j’ai discuté avec un apiculteur super sympa, des libraires super sympas, ouais en fait,  ils étaient tous super sympas et souvent très ouvert à propos de leurs métiers,

 

 

P1110789-01

 

 

...y avait aussi une vendeuse de jeux coopératifs, "http://www.jeux-de-traverse.com/", un vendeur de toilette sèche, une vendeuse de thé et de savon, des vendeurs de panneaux solaires, d'éoliennes,d'isolations écologiques, etc. Et puis y avait aussi des lecteurs prospectant bénévolement pour un journal alternatif « l’âge de faire », ensuite j’ai écouté des techniques de compostage, discuter avec des responsables d’amap, (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne http://www.reseau-amap.org/amap.php )   

de sel, (système d'échange local http://www.selidaire.org/spip/

de l’association écosophia (http://ecosophia.over-blog.com/

ou d'écoclic (http://ecoclic.over-blog.com/)... d'autres activités avaient lieu, comme des tables rondes, un repas bio et solidaire, de la musique festive, fabrication de pains, et tout et tout ( relire le programme) 

 


P1110788-01

P1110801-01 P1110799-01

 

 

 

 

P1110800-01

 

 

 

 

 

 

au bout d’un moment, ayant l’esprit saturé d’informations intéressantes, j’ai du abandonné et je suis reparti avec tout mes sacs rempli de livres, de savon, de thé…  et de mon espoir de voir à l’avenir, ce genre d’initiative se répandre et se démocratiser un peu partout… on y respire plus de simplicité, d’honnêteté et de confiance mutuelle, à la confiance du produit qu'on achéte, ça change et ça fait du bien…

 

DSCN7164

Pour moi, il s'agit d'une révolution humaine, et une solution d’avenir que de retrouver ce qu'on a oublié des temps anciens, cette logique de proximité qui rend caduque ta voiture pour aller chercher ton pain ... ce "bon sens" inné de l'époque,  cette forme de simplicité, que l'on perd, nous, jour aprés jour, depuis des années, dans une sorte de pseudo modernisme consumériste mondialisé ( que personne ne sait vraiment ce que c'est exactement...  mais que tout le monde accepte fatalement comme un fait établi ... )

Beaucoup pense à l'inverse, qu’il s’agit là d’un retour en arrière, d'un retour vers une sorte de primitivité, que c'est contraire au progrès, que de consommer moins pour vivre mieux, ça ne fait pas marcher l'économie, de voir local plutôt que mondial, c'est impossible parce qu' on a plus le choix, tout est mondialisé, même notre culture...

que d’éteindre un peu sa télé pour aller partager un peu de son temps avec l'autre, c'est impensable, elle fait partie de la famille, c'est devenu un rituel

ou que de ralentir le temps, comme si on s'arretait devant une toile dans un musée, histoire de respirer un peu, et de réflechir calmement, c'est être un feineant...


 Je parle donc ici, d’une société adulte, responsable, qui devrait normalement montrer l’exemple… à ses enfants !


P1110790-01

 

Je suis un de ces enfants là, un de ces enfants d’ici qui a le regard flou et perdu sur ce qu’il l’attend demain, de son avenir, qui cherche à comprendre pourquoi ce monde est devenu aussi irréaliste, arrogant, instable et injuste, pourquoi on en est arrivé là ?  Qu’est ce qu’on a oublié de si important pour ne pas vouloir s’en souvenir ? qu'est-ce qui va advenir maintenant ?


Quand quelque chose ne va plus, normalement on cherche l’origine de son mal, on retourne à la source, puis on refait le parcours en observant, avec un peu de recul, tout les problèmes éventuels, pour les remplacer, voir même à les améliorer... peut être que la société du tout-à-jeter, et du travail mal fait, l’a oublié … on ne met pas du scotch n’importe où, n’importe comment…

Il y a tant de questions à se poser sur la ruralité, la santé, l’alimentation, l’éducation, le travail, la justice, l’économie, l’ environnement, le mieux-vivre,  ou bien nous-mêmes…   se questionner soi-même sur le rapport qu’on entretient avec les autres, avec l’argent, la technologie, ou le progrès en général, je dis ça, je dis rien... 

 

Ce fameux progrès qu’on ne sait jamais à qui il profite vraiment…

et que je ne peux regarder aujourd'hui, qu'avec une grande méfiance, j’y vois surtout, par son utilisation faite,  une régression de l’être humain, des fondements de la démocratie, et de l’intelligence en général ... et aussi , par sa fabrication intensive, à un énorme et scandaleux pillage de notre planete

 

 

   P1110791-01 P1110787-01d.jpg


Parce qu'un progrès n’en est pas un, s’il nous désinforme continuellement sur le vrai sens de nos vies ou s’il nous dépossède illégitimement, à coup de privatisations et de lois absurdes, de ce qui nous est le plus précieux, la base même de la vie, c'est à dire l’eau, l’air, la terre, ses graines et tout l'écosystème de dame Nature ,à laquelle nos ancêtres étaient intimement lié, et qu’aujourd’hui on oublie, méprise et saccage avec une rapidité exceptionnelle, avec arrogance, et méconnaissance totale.


ET un progrès n’en est pas non plus un, s’il nous isole des autres…et nous enlève tout liens humains !


On peut s’étonner aujourd’hui donc, de la montée de la violence ou de la radicalité, mais ce n'est qu'un peu de notre faute à tous quand on y pense...

Qu'est-ce qu'on fait pour encourager les rencontres, tissés des liens…? Est-ce qu’on ne pourrait pas trouver des idées concrétes pour rapprocher les habitants d'un même endroit...? ou simplement revenir à des fondamentaux, pour se preparer, au cas où, à des lendemains qui déchantent ! un exemple de potager coopératif, ne serait qu'une excuse pour dire de refaire connaissance, de transmettre et d'apprendre à cultiver la terre pour se nourrir à moindre frais avec des bons produits, tout ça en créant un tissu social plus solide… et il y a un tas d'autres idées qui ne demande comme seul argent, que l'envie de chacun à vouloir améliorer, en apportant sa petite pierre et son temps à, la vie qui l'entoure !

 

P1110795h

 

Mais faut-il d’abord vouloir, et oser s’affranchir de la peur de l’autre...éteindre sa télé et son smartphone, aprés ça, je pense que tout deviendra possible...


Ma conclusion, c’est que j’invite, et appelle chacun d’entre nous, villageois d’ici ou d'ailleurs, associations ou élus, à s’informer, à débattre et à oser (...de ce qui commencent un peu partout en France et dans le monde entier à émerger,) des initiatives locales, citoyennes, responsables, éthiques et durables.

Est-ce qu’on ne devrait pas commencer à y réfléchir ?


Parce les solutions elles existent, elles sont là, partout, tout autour de nous, entre nos mains… 

 


P1110776-01

 

Laurent, passeur d'idées...