Théme: la ruralité (A voir)

Publié le par médiathèque Croix du Bac

 

DVD: Documentaire

 

LE TRACTEUR D'ORGUEIL de Patrice Goasduff & Nicolas Hervoches

 

" Arrivé massivement en France à la libération, le tracteur a révolutionné le monde rural. "Le tracteur d'orgueil", film de 52 minutes réalisé par Patrice Goasduff et Nicolas Hervoches, nous livre des témoignages d'agriculteurs passionnants et émouvants. Un demi-siècle d'agriculture raconté par ceux qui ont vécu cette révolution.

Le passage à la mécanisation de l'agriculture a profondément bouleversé le paysage agricole français. L'arrivée du matériel américain d'après-guerre va permettre à toute une génération d'agriculteurs de ne plus reproduire les méthodes qui ont epuisé leur père. C'est désormais une agriculture qui produit en quantité et où la pénibilité du travail a considérablement été réduite. 

Ce documentaire se base sur de nombreux documents d'époque. Les interviews d'agriculteurs permettent de se faire une idée plus précise de ce pilier de la politique agricole d'après-guerre. Le dicton à la mode était alors : "deux chevaux valent un tracteur".


tracteur d'orgueil

 

 

Je viens de terminer le visionnage, et même si au fait, ça ne m'apprend pas grand-chose de nouveau, je le conseille vivement.


En réalité, c'est pas qu'une histoire de tracteur, ou bien même encore de notre passé, c’est, à mon regard, une partie importante de notre avenir, et des questions à se poser sur la ruralité, sur le vivre ensemble en campagne.

Faut pas être idiot, pour se rendre compte qu’il n’existe en fait aucune politique, ni aucune vision de la ruralité, celle qui domine c’est la politique des villes, de l’argent et de la bourse. 

C’est sûrement une fatalité… Pour l’instant.


J’étais déjà étonné, il y a quelques jours, d’apprendre par le biais d’un reportage, qu’on capitalise les vieux en bourse !! dingue ouais !

De grandes entreprises posséderaient une bonne partie des maisons de retraites en France… je suis peut-être naïf,  ou idéologue va savoir, mais je trouve quand même que c’est complètement dément.

Et qu'on me dise pas que c'est normal dans la logique du marché actuel ! 

 

( Si on capitalise des êtres humains invalides et sans défenses, comment ne pas capitaliser la terre, l’eau, la bouffe et tout le reste de visible sur cette planète ! )


 

Après ça, c'est sûr, rien ne peut plus me surprendre …

 

Mais là, je m’éloigne du sujet…

 

 

Tracteur Orgueil2

 


Le documentaire met en parallèle, 3 façons de cultiver la terre.

- Celle à la maniere d'une entreprise, productiviste   « faut que ça aille vite,  en très grand. À l’américaine quoi ! » GPS intégré au tracteur, et peut-être un jour l’ipad 2, avec l’application « moi et ma ferme »

- Celle de ceux qui résiste pauvrement, à l’ancienne, certainement pour garder leur éthique.

« je veux juste vivre simplement … avec ma ifourche »

- Et la dernière, les autres, ceux qui ne savent pas vraiment, ou contraint de ne pas savoir. Motorisé mais pas trop quand même, culture bio ou bien exploitation intensive de nos terres ?

Je dis nos terres, parce qu’au fond, ça nous appartient aussi… (pas à la manière soviétique mais éthique. )


3 visions différentes, et certainement des idées à prendre dans les trois.  Mais qu’est ce qu’on s’en fout !! Discuter ça sert à rien, de toute façon c’est la faute des autres. La faute à cette société !

 

Bah voilà c’est ça la campagne maintenant, des cités dortoires, avec des grands champs autours.

Allez, allons-y gaiement, suivons la bien-pensante urbaine…

 

Il me viendrait presque l’idée de croire qu’un jour, chacun se rendra compte de la responsabilité qui est la sienne.

Et une des questions à laquelle on devra, obligatoirement répondre, c’est quel modèle suivons-nous ??

Celui de la ville, du progrès et de son frère l’individualisme, ou bien celui du vivre ensemble. Et comme des cons, on va attendre 2012, pour se prendre une veste. C’est comme ci on attendait, sagement, que le roi nous aime.


Mais bon d'ici là, le mal est fait et moi je ne suis qu’un jeune id(iot)éaliste inquiet, qui vit à la campagne et qui se pose quantités de questions sur l’avenir, rien d’important…

 

Ceci dit, tout ça est mis en évidence dans ce documentaire ...


Laurent


Publié dans Théma: Rural