Croix du Bac : l'église ....

Publié le par Médiathèque Croix du Bac

L'église Notre Dame des 7 douleurs

12-L'église- 

Dès 1850 les habitants du hameau de la Croix du Bac conçurent le projet de bâtir une église malgré l’opposition du curé de Steenwerck,de la municipalité et des commerçants du bourg.  

Le terrain fut offert par la famille Chieux -Lotté.  

Tous donnèrent, les uns de l’argent, les autres leur travail, les matériaux, ou les moyens de transport. François -Louis Cardon quêtait partout pour l’église.  

Sans architecte, les murs construits par les habitants, c’est Van Acker entrepreneur à Merville qui fit la charpente.  

L’église construite, les paroissiens connurent alors toutes les difficultés pour obtenir un curé. Ayant menacé de faire venir un pasteur protestant, ils en obtinrent un par Mgr Duquesnay, Archevêque de Cambrai, surpris par la grandeur de l’édifice et la ténacité des habitants.  
le 26 janvier 1870 arriva le premier curé, l'Abbé Leleu.
(Source le reliquaire des ferveurs populaires: S.I de Steenwerck)
 

 

 5-l-interieur-de-l-eglise-copie-1.jpg


(L’école privée et le presbytère auraient également été construits par les habitants ? -Paul Cousin)

 

origines-église-écho-1935-1

 

Les origines de la paroisse de Notre Dame des 7 Douleurs publié dans le bulletin paroissial "Echo de la Croix du Bac" de janvier 1936  

     

   

 

origines-église-écho-1935-2  origines-église-écho-1935

 

 

V d N 26 01 1991

 

 

 

 

"Arguties ecclésiastiques"  historiettes en miettes Voix du Nord du samedi 26 janvier 1991

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  "Elle fut érigée en succursale le 12 novembre 1872 par Adolphe Thiers, président de la République"

(Jean-Louis Decherf)

eglise-croix-du-bac-1871-19.jpg

 

 

la guerre 14 / 18 

 

 " Le 15 octobre 1914, l'église fut réduite en cendre par les allemands, elle aurait pu servir de repaire à l'artillerie alliée. Les soldats du Kaiser, trouvèrent dans l'appentis de l'épicerie exploitée par M. Pecqueur, tout le pétrole dont ils pouvaient avoir besoin.  Ils en aspergèrent les murs du sanctuaire et y mirent le feu."

source: écho de la Croix du Bac

carte-postale-X-du-bac-11 

 

carte-postale-X-du-bac-18 

 

La reconstruction de l'église

reconstruction-eglise-copie-1.jpg

 

L'église actuelle est la première du diocèse de Lille à avoir été réédifiée après la grande guerre. Elle fut, en effet, bénite le 29 janvier 1922 par Mgr Quilliet, évêque de Lille.

Source : Jean Louis Decherf

 

13-mai-2005-010.jpg

L'église fut reconstruite sur les mêmes fondations et rouverte au culte vers 1924

carte-postale-X-du-bac-04 

 

 

 

La cloche de l'église

la-cloche.jpg

 

 

Angèle Henriette est mon nom, 1000 livres est mon poids.

Je remplace mes soeurs disparues lors de l'incendie de l'église par les allemands, le 15 octobre 1914.

Baptisée en l'an 1922 sous le pontificat de Benoît XV heureusement régnant,par Hector Raphaël Quillet,évêque de Lille, ayant pour archidiacre des Flandres Charles Jourdin vicaire général, l'Abbé Floris Brouillard pasteur de la Croix du bac, Henri Charlet, Emile Cardon, Augustin barbry, Marcel Barbry conseillers paroissiaux

J'ai pour parrain Henri Charlet et pour marraine Madame Emile Barbry née Angèle barbry.

Je chante les louanges de Dieu et de la Benigne Dame des Sept Douleurs.

Je pleure les disparus.

Ma voix est celle de la prière des paroissiens de la Croix du Bac, n'y soyez pas sourds.

 

  à suivre.....

Publié dans Steenwerck

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :