la balade des poilus

Publié le par médiathèque Croix du Bac

12 octobre 2008

dans le cadre de "lire en fête"


011 balade des poilus 3

Dimanche en début d'après-midi, le soleil était au rendez-vous comme une trentaine de visiteurs. Au loin, les fusils des chasseurs se faisaient entendre. On aurait pu se croire en ce mois d'août 1914 où le monde avait basculé.

La médiathèque de La Croix-du-Bac ouvrait dimanche les manifestations du 90e anniversaire de l'Armistice de 1918. À cette occasion, elle proposait une « Balade des poilus », promenade contée par Jean-François Quéniart.

Ce comédien conteur, professionnel depuis 30 ans, a travaillé autour du collectage de témoignages de la grande guerre organisé par France Inter et France Culture qui avait abouti à la publication du recueil Paroles de Poilus en 1998. Il s’est notamment intéressé à Maurice Maréchal, violoncelliste juif, naturalisé français et décidé à agir comme tel en s’engageant à 22 ans dès le début de la guerre.

Pour l’artiste, le but de cette promenade était de « faire sentir que la guerre de 14 n’est pas un fait d’histoire, mais une accumulation de sensations et de souffrances pour ceux qui l’on vécue ». Alternant lectures et chants, il a emmené le public, s’arrêtant pour faire étape. Sur la place du village ou dans un coin de campagne, dans le cimetière du hameau ou devant le monument aux morts, il a rendu hommage à ceux qui sont morts, mais aussi à ceux que l’histoire a oubliés : hommes venus des colonies et autres « gueules cassées ».
Il a rappelé qu’il n’y a « rien de pire que l’oubli, car c’est simple mais c’est refaire les mêmes erreurs »


011 balade des poilus 2 
avec l'aide du FLIP

Publié dans Animations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :